Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACKIMBO GULP !

ACKIMBO GULP !

Humeur & stupeur sans torpeur. Ce blog est le lien ombilical quotidien d'avec mes Très Chers Amis. Thanks so much for taking time out of your day to stop by my little space !


BILAN

Publié par DADA sur 13 Février 2008, 08:14am

Catégories : #Dadackim

de compétences !

Avec le contrat avenir, j'ai la possibilité de suivre un bilan de compétences.
Je l'ai commencé il y a 2 semaines, à raison de 2h30 par semaine, ça avance doucement.
J'ai choisi d'être accompagné par un atelier de psychologues du travail.
J'ai répondu à des questions, à des tests.

undefined

Finalement, mes envies n'ont pas changé, toujours besoin de me tourner vers un projet artistique mais je ne crois guère à la possibilité de l'envisager comme carrière.


undefined

J'ai besoin de sécurité, j'ai trop vécu dans la précarité. Besoin de serennité de ce côté financier. Pas besoin de fortune, juste être soulagée des "prochains jours ", des lendemains.
Mais l'immeuble qui abrite l'atelier est magnifique. A première vue, architecture début du siècle, années 20's. Quand je pénètre dans le couloir, je suis fascinée.
Le bleu des carrelages, associé au vert, à l'orange/jaune est magnifique.
Et ces arabesques, ces volutes, c'est un bijou de l'architecture des années pas si folles.

Commenter cet article

Titepluche 22/02/2008 09:50

Oulàààààà, je n'ai pas voulu te blesser, je ne parlais pas de temps partiel lorsqu'on est seul(e), ça je le conçois parfaitement, crois-moi, je serais dans ce cas-là, je tiendrais le coup aussi, pas d'autre choix !!!Je comprends que ton budget soit une véritable gageure, mais en fait, en lisant ta réponse, je réalise que si nos deux pays sont voisins, ils peuvent être aux antipodes à d'autres points de vue !!!Ici, lorsque nous parlons d'un temps plein, c'est 40h/semaine ,avec pour un travail considéré comme très mal payé de l'heure, un salaire mensuel net de +- 1.000-1.200 euros.Pour mon 1/2 temps, çàd 19h/sem, je touche environ 650-700 euros  par mois.Tu vois, ici, enfin du moins dans cette région-ci, on trouve difficilement un emploi à temps partiel, c'est bien souvent temps plein et heures supp', et j'ai du supplier (façon de parler) pour l'obtenir.En fait, lorsque je parlais de différence de salaire, je ne parlais pas d'un gros écart financier, je voulais juste te dire que ne voir que le côté pécunier peut parfois nous obscurcir l'esprit et l'on croit que l'on tiendra le coup, ce ne sont que les mois qui passent qui nous démontrent le contraire.Je ne philosophais pas, je voulais juste te dire que ce n'est pas parce que l'on croit avoir la force de faire un travail pour lequel on n'est pas fait, que cela fonctionnera, on tient le coup, mais on le paie toujours, d'une façon ou d'une autre.Bisous.

DADA 22/02/2008 14:30

Mais Christine, je ne l'ai pas pris mal, seulement j'ai un point de vue très réaliste.La vie est dure ! Accrochons nous !BisesEt que du bonheur pour toi et ton monde.

Titepluche 18/02/2008 15:46

Je te comprends parfaitement, j'ai vécu une faillite il y près de 7 ans, et mon compagnon y travaillait aussi, nous nous sommes donc retrouvés tous les 2 au chômage, avec 2 voitures "neuves" à continuer de payer, un loyer à Bruxelles qui crevait le plafond  ... .Par contre, j'ai eu de la chance car mon cher et tendre a bien réussi à retomber sur ses pattes et j'avoue que depuis, si je travaille, c'est parce que je l'ai voulu.Son salaire suffit mais si je travaille on vit mieux, j'ai d'ailleurs décidé de couper la poire en deux et à partir de mars, je ne travaillerai plus que 1/2 temps.Je te souhaite toute la chance possible dans tes recherches, mais ne te braque pas uniquement sur le côté financier, c'est un conseil.Je sais que c'est dur, mais il faut parfois accepter de gagner quelques euros de moins et faire quelque chose que l'on "aime" plutôt que de se jeter sur un emploi mieux payé mais auquel on va en traînant les pieds, on y perd son âme et son moral à la longue, je viens d'en faire l'expérience.Tu sais, ta maison Art Nouveau, tu dois sûrement pouvoir retrouver le nom de l'architecte quelque part, soit sur la façade, soit dans le hall.Elle est magnifique en tout cas, c'est un style que j'aime énormément, Horta, Gaudi, ... j'adore ça.Gros bisous.

DADA 18/02/2008 18:34

J'ai bien lu ton com Christine et je te donne raison. Sauf qu'à propos d'être raisonnable, je suis seule avec mon fils, qui me quittera pour vivre sa vie. Qu'il me faut être indépendante financièrement et penser à ma retraite.26h/semaine cela signifie : 730 euros/mois. Et je n'ai ni primes, ni 13ème mois.Il y a quelques années, je travaillais 30h/mois soit 854 euros, c'était déjà mieux.Donc pour pouvoir aller plus loin que 40kms de chez moi, ne serait ce que pour rendre visite à ceux que j'aime, faire des expos ou même prendre des vacances (mais là je deviens vulgaire!) , il me faut me rapprocher de 1000 euros. Et je n'envisage même pas une retraite honorable si je vis assez.On peut philosopher lorsque l'on a pas l'épée de Damoclès sur la tête...Mais j'aimerai avoir le luxe de travailler où je veux, dans ce que j'aime et même modérément . . .Merci de ton mot Christine.Bises

Tibrikot 14/02/2008 19:02

Je t'ai taguée, j'espère que tu ne m'en veux pas !

Tibrikot 13/02/2008 18:36

Je te comprends tout à fait, la précarité ça empêche les rêves et les projets. Moi aussi je suis passée par la case "chômage" et "CDD" ... pas drôle. Mais tu as raison cet immeuble est splendide !!!!

Coralie 13/02/2008 18:23

Je comprends tout a fait. J'ai essuye une fermeture de bureaux et deux vagues de licenciement chez Weston, vu mon nom sur la liste, ai demande mon trsnafer sur la branche anglaise, puis reduire mes heures pour sauver mon poste tout en me demandant comment finir le mois, enchainer deux boulots peut-etre, mais comment faire pour continuer de payer la nounou, continuer de rembourser la voiture, pour ne pas etre trop dans le rouge ...(ici le chommage est tres limite, j'aurai touche... £40 par semaine! Quant au licenciement economique, il marche aux annees d'anciennete: 2 annees d'anciennete, deux semaines de preavis, etc...). Lorsqu'on l'a vecu une fois, c'est une angoisse qui reste. On evite les risques, tant pis si le boulot n'est pas toujours passionnants, du moins les week-ends restent-ils notres, calmes. J'ai eu beaucoup de chance de pouvoir, au final, rester dans ma boite avec pas mal de sacrifices. Tout cela  laisse... un gout amer. Bonne ideeque ce bilan de competences.Tres bel immeuble en effet qui lasse rever sur ses habitants passes, les fets, les passages de dames enrubannees, d'autres epoques... La porte est sublime.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents