Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACKIMBO GULP !

ACKIMBO GULP !

Humeur & stupeur sans torpeur. Ce blog est le lien ombilical quotidien d'avec mes Très Chers Amis. Thanks so much for taking time out of your day to stop by my little space !


LE TIBET : Tristement aux Infos

Publié par DADA sur 14 Mars 2008, 22:04pm

Catégories : #Humanité

Mais sur Le Net, le Tibet c'est aussi, une formidable chaîne d'entraide, de soutien, d'espérance, le relais pour qu'enfin ce pays vive en paix, que la Chine lui rende le droit à l'existence et à sa culture.
Les seules chaînes acceptables sont celles que nous créons, en prenant la main tendue pour faire suivre cette utopie, qui a l'heure d'aujourd'hui devrait être déjà réalite : tout pays doit être libre, tout peuple doit être respecté, tout individu doit vivre libre et respecté . . .


http://www.solhimal.org/ Aide au Tibet et aux Peuples de l'Himalaya

7 cour Fernand Jaenger
67200 Strasbourg
France





Logo d'Etudiants pour un Tibet Libre Etudiants pour un Tibet Libre - Vive le Tibet libre!!http://tibetlibre.org/Photos/2007/05/11/2.jpg
 
drapeau_flottant.gif
http://www.tibet.fr/  

http://www.solidaritetibet.org/

SOLIDARITE TIBET est une association loi 1901 à but non lucratif créée en 1996,
essentiellement par des musiciens et qui a pour objet :

de proposer une information précise et complète sur le génocide humain et culturel qui a lieu au Tibet depuis 1949 : plus de 1 200 000 morts, tortures, arrestations arbitraires, stérilisations forcées, destruction de 6 000 monastères ainsi que de l’écosystème…

d'organiser des événements culturels afin de financer des projets humanitaires pour les réfugiés tibétains,

de promouvoir la non-violence à travers la musique et les arts.


NB : L’association Solidarité Tibet est indépendante de tout mouvement politique ou religieux. Elle fonctionne en bénévolat et une personne travaille à temps partiel au local de l'asso.
 

Liberté pour le plus jeune prisonnier politique du monde
Le 14 mai 1995, le Dalaï-lama reconnaît officiellement Gendhun Choekyi Nyima, âgé de 6 ans, comme étant la 11ème réincarnation du Panchen-lama. Cette reconnaissance fait de lui la plus haute autorité religieuse après le Dalaï-lama dans le bouddhisme tibétain et donc le symbole vivant de la survivance de la tradition tibétaine sur son propre territoire.
Le 17 mai 1995, Gendhun Choekyi Nyima est enlevé avec ses parents par les autorités chinoises. A la fin de cette même année, Pékin intronise, au terme d’un simulacre de tirage au sort dans une urne d’or, un autre enfant du même âge et du même village. Il s’agit de Gyaincain Norbu, fils de Tibétains membres du parti communiste chinois. Les autorités cherchent alors à l’imposer comme chef spirituel aux Tibétains. Il devient ainsi le deuxième enfant «otage» de Pékin.
En kidnappant le Panchen-lama nommé par le Dalaï-Lama, les autorités chinoises n’hésitent pas à s’attaquer aux droits de l’enfant. Aujourd’hui, on est toujours sans nouvelles de Gendhun Choekyi Nyima, on ne connaît ni son lieu de résidence ni ses conditions de détention. Cet enfant a eu 17 ans le 25 Avril 2006.
Afin d'obtenir l'envoi d'une délégation d'observateurs indépendants pour qu’ils rendent visite à Gendhun, une pétition adressée au Président de la République Française circule depuis 8 ans.
50 000 signatures avaient déjà été recueillies et transmises à l’Elysée le 16 octobre 2000. Depuis, nous avons tenté à deux reprises de remettre les pétitions à la date symbolique du 25 avril (date d'anniversaire du panchen lama). Ces deux initiatives ont dû être abandonnées en raison du paysage médiatique défavorable, la première fois en 2002 lors du premier tour des présidentielles et en 2003 avec la guerre en Irak…
Partant du postulat qu'il est impossible pour nous, en tant qu'association, de rencontrer M. Chirac, nous avons décidé en 2004, de remettre ces pétitions au groupe Tibet à l'Assemblée Nationale, en présence de personnalités et des médias. Le groupe Tibet étant ainsi le relais entre les citoyens signataires de la pétition (
120 000 signatures en avril 2004) et le Président de la République.
17 Mai 2006 - 11 ans de détention soit plus de 4000 jours - plus de 130 000 signatures recueillies. Nous tentons une fois de plus de médiatiser le cas du Panchen Lama en envoyant un communiqué de presse à plus de 5 000 journalistes et médias…
http://tibetlibre.org/Accueil/  Article publié en 2006

Et aussi à visiter     http://bribourlon.over-blog.com/

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents