Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACKIMBO GULP !

ACKIMBO GULP !

Humeur & stupeur sans torpeur. Ce blog est le lien ombilical quotidien d'avec mes Très Chers Amis. Thanks so much for taking time out of your day to stop by my little space !


Le Tablier (texte d'origine inconnue)

Publié par DADA sur 6 Avril 2008, 13:33pm

Catégories : #Point 2 X

LE TABLIER.

"Le principal usage du tablier de Grand'Mère était de protéger la robe en dessous, mais en plus de cela, il servait de gant pour retirer une poêle brûlante du fourneau; il était merveilleux pour essuyer les larmes des enfants,
et à certaines occasions, pour nettoyer les frimousses salies
.
Depuis le poulailler, le tablier servait à transporter les oeufs, les poussins à réanimer, et parfois les oeufs fêlés qui finissaient dans le fourneau...
Quand des visiteurs arrivaient, le tablier servait d'abri à des enfants timides; et quand le temps était frais, Grand'Mère s'en emmitouflait les bras.
Ce bon vieux tablier faisait office de soufflet, agité au dessus du feu de bois.

C'est lui qui transbahutait les pommes de terre et le bois sec
jusque dans la cuisine.
Depuis le potager, il servait de panier pour de nombreux légumes.

Après que les petits pois aient été récoltés venait le tour des choux. En fin de saison, il était utilisé pour ramasser les pommes tombées de l'arbre.
Grand'Mère l'utilisait aussi pour poser la tarte aux pommes à peine sortie du four sur le rebord de la fenêtre pour qu'elle refroidisse, tandis que, de nos jours, sa petite fille la pose là pour décongeler
Quand des visiteurs arrivaient de façon impromptue, c'était surprenant de voir avec quelle rapidité, ce vieux tablier pouvait faire la poussière.
A l'heure de servir le repas, Grand'Mère allait sur le perron agiter son tablier, et les hommes au champ savaient aussitôt qu'ils devaient passer à table.
Il faudra de bien longues années avant que quelqu'un invente quelque objet qui puisse remplacer ce bon vieux tablier qui  servait à tant de choses."

Texte: auteur inconnu
Je l'ai trouvé sur le blog de
 
Chez Billiejo          http://billiejo.canalblog.com/ 
Et Billie Jo m'a cordialement autorisée à l'utiliser pour ce post.
Un texte émouvant, nostalgique, le regard précieux d'un petit-fils ou d'une petite-fille à son aïeule, avec comme fil conducteur, peut-être même, comme cordon ombilical (de plus d'une génération), un tablier, aussi ordinaire soit il mais empreint d'un rôle noble, indispensable.
Je n'ai pas connu mes grands parents mais j'adopte aisément une vieille dame avec un tablier . . . comme Simone, par exemple.
Merci Billie Jo.


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

libellule-du-nord 14/09/2009 12:45

Bonjour Dada, ce texte est bien sûr émouvant, je tente de joindre le site de billiejo sur canablog.com mais je n'y arrive pas. êtes-vous sûr du lien ?

DADA 14/09/2009 19:22



Coucou, j'ai répondu sur votre blog. N'hésitez pas à l'emprunter. Un si beau texte il faut le partager.
Dommage qu'il ne soit pas signé pour rendre à César ....
Bonne continuation.



Michou 19/01/2009 08:32

Oh c'est tout à fait charmant, très belle broderie ! J'en profite pour te souhaiter la bienvenue dans la communauté "Oh ! Du crochet...", j'espère que tu t'y plairas.A bientôt, Michou

Erika 09/04/2008 23:36

tu peux venir quand tu veux. tu va voir on va se régaler. Du pain et du choc ..à bientôt

DADA 10/04/2008 08:25


Quand les gourmandes se rencontrent . . .
Virtuellement, au moins on ne prend pas de poids . . .
Merci Erika


Erika 09/04/2008 08:51

merci Dada pour ta visite sur mon blogi'ai lu les deux derniers postes et je suis très emue merci pour cette belle lecture et l'hommage que tu as renduamitié

Coralie 08/04/2008 00:12

Tres beau texte, tres touchant.Il est des details qui transcendent les generations, qui ramenent 20 ans en arriere.Ma grand-mere appelle "tabliers" des robes a fleurs qu'elle a toujours mis a la maison pour les taches du quotidien, toujours pressionnee devant. C'etait pour elle son bleu de travail a la cuisine, au menage, au jardin. J'en ai vu defiler des collections entieres au fil des annees, je n'y avais jamais songe jusqu'ici, c'est un peu son uniforme... Il sert efectivement a transporter a essuyer, a attrapper... En fin de vie, il est coupe en lies pour les arbres fruitiers du jardin qui se colorent un peu plus au gres de la brise...Une bien belle evocation, et je coris que nous penserons toutes a Simone a la vue des prochains tabliers...

DADA 10/04/2008 08:28


Merci Coralie.
Merci, et pour  le "fin mot", les obsèques ont été empreint d'une peine sincère, mais d'évocations de BONS souvenirs.
Ainsi, moi aussi, j'apprends à la connaître davantage.

Pensées chaleureuses à tout ceux, toutes celles, qui gardent dans leur coeur, un être aimé qui n'est plus.
Aimons encore et encore . . .


Tibrikot 07/04/2008 20:50

Chez moi je n'ai pas de tablier .... mais je fais exactement la même chose .... avec mon t-shirt .... LOL !

carmen 07/04/2008 20:31

je vais avoir un autre regard envers mon tablier, trés beau texte, mercigros bisous

Gene 06/04/2008 15:52

Bonjour DADA il n'y à pas de problème vous avez bien fait, je suis heureuse que tout ceci vous plaise et je vais également faire un lien vers votre blog, je vais également visiter votre site et en attendant de se revoir je vous souhaite une bonne fin de journée et je vous dis un grand merci.Amitié et bise.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents