Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACKIMBO GULP !

ACKIMBO GULP !

Humeur & stupeur sans torpeur. Ce blog est le lien ombilical quotidien d'avec mes Très Chers Amis. Thanks so much for taking time out of your day to stop by my little space !


Paroles de poilus !

Publié par DADA sur 3 Octobre 2008, 17:01pm

Catégories : #Humanité

Trouvé sur une brocante de très jolies cartes anciennes.
Souvent des missives envoyées par des femmes à la famille ou à leur tendre.
Quelques fois, des hommes faisant de belles déclarations à leur belle avec une certaine impatience retenue.
Et, c'est plus rare, comme cette jolie carte, d'un copain à un autre.
La voici (fautes corrigées au mieux)

" le 2 janvier 1916
Cher copain
C'est à l'instant que je rentre de la foire de Tournus.
Il est  4 heures du matin "alors".
Je profite de te donner des nouvelles car c'est pas la peine d'aller se coucher  à présent.
Encore 9 jours , ça s'approche mais je suis content de ma feuille de route car je vais aux 12ème hussard à Gray. Tu vois comme je vais faire du "Sapeur" mais c'est Armand qui est le plus en colère car il a vu Gérard de la  ... qui va à l'artillerie.
Charles et Cavet sont en permission. Nous avons fait la foire ensemble.
pas grand à te dire pour le moment.
Je te donnerai mon adresse dans une quinzaine de jours.
Ton copain qui te salue.
Claude"

Voilà, ce que j'ai pu déchiffrer de cette écriture à la plume et à l'encre sépia sur un papier jauni par ces nombreuses années passées.

J'apprends que ce mardi 7 octobre,  il y aura une nouvelle adaptation du journal d'Anne Franck, sur France 2. Je l'ai déjà lu 3 fois. Et  je le lirai une nouvelle fois sans doute, par respect.
La première fois, ce fut une découverte en cours de 5ème, il me semble. Elèves adolescents, nous étions gênés de lire à haute voix les épisodes où Anne connait ses premiers émois avec le fils Van Peels. Ses émotions étaient si sincèrement décrites que l'on avait l'impression de trahir les nôtres pendant la lecture.
Quel gêne hors contexte !

Ensuite, je l'ai donc relu par deux fois.  La troisième fut  quand parallèlement  David fit la découverte de ce témoignage en classe, également.
Il y a eu certainement de nombreuses "Anne" à cette époque, cachées plus ou moins longtemps. Et ce que l'on retient, c'est la trahison faite à ces familles pour plaire à l'occupant  allemand durant ces dures années.
Je voudrai vous conseiller chaleureusement ces éditions à 2€ ou 4€ concernant ces  deux  guerres, comme :
Avec les lettres intimes des soldats et français, et allemands, car la peur de mourir n'a pas de drapeau ...Ce livre ci de Carol Ann Lee, que j'apprécie le plus, est extrêmement complet et très documenté (voir les photos centrales). Le père d'Anne, Otto, seul survivant, avait retrouvé  en sortant de camp, dans l'Annexe, le journal de sa cadette.
Quand, Miep ( je crois ) l'encouragea à publier ces écrits, Otto, en tant que papa moral, a délibérément censuré des passages, qu'il trouvait trop osés et inconvenant à la mémoire de sa fille (mais qui ne l'étaient pas, histoire de génération). Aussi, les nouvelles parutions de ce journal sont enfin libérées de cette censure délibérée.


Voici donc des témoignages édifiants d'une période si difficile que ces "acteurs"  ont vécus comme victimes et d'autres comme  barbares et monstres par choix ou par lâcheté. Dans mes choix, ce sont les victimes ou les héros ordinaires que  nous retrouvons dans ces pages.

Bonne re-découverte !

Commenter cet article

Gislaure 13/10/2008 19:27

Merci de ton offre ...J'avais laissé un com chez Manouedith lorsqu'elle avait rendu hommage au dernier poilu...Oui, j'ai vu aussi ces  films...Et toi tu es de quelle génération ?  Plus jeune que moi, je suppose , car il y a peu d'Internautes copinautes de ma génération...je ne tiens pas de blog, mais je laisse volontiers des coms chez certaines "blogueuses" que je visite et qui me plaisent...hi hi ! de mon côté je tiens un journal et ai écrit mes mémoires pour mes enfants et petits enfants...Donc assez occupée malgré tout...8 petis enfants de 26 à 8 ans(des jumelles)...Je tembrasse et t'ai trouvée car je suis une adepte de Tibrikot...@ + G.L.

Dada 13/10/2008 19:15

Re-message sans couleur de Gislaure que voici en net :
"Hello ! Bien sûr que j'ai toujours été fière de mon père  et que je le suis de plus en plus à la limite, surtout lorsque je vois les films d'archives à la télé !  Je me dis à chaque fois :"si ça se trouve , il est là dans cette lucarne"...C'est un rescapé de cette guerre immonde, comme toutes les guerres, mais lui, comme ceux de sa génération, étaient persuadés que ce serait la dernière...Hélà ! maintenant , et pratiquement 100 ans après, la guerre sévit partout dans le monde et ça ne profite qu'aux marchands de canons...Ce dont je me souviens aussi c'est que mon père me parlait souvent que son meilleur copain du front était un sénégalais qui mesurait presque 2 m...et c'est à lui qu'il avait confié sa montre en garde pendant son séjour à l'hôpital et qu'il la lui avait rendue lorsqu' ils se sont retrouvés en 1ère lignes...ça je l'ai toujours retenu...Et malheureusement , nous nous sommes fait cambrioler en 1999 (jour des 1ères élections européennes) et on nous a emporté tous ses petits trésors que je gardais précieusement, y compris médailles de travail de mes parents etc...Il y en a qui font argent de tout...même de nos souvenirs personnels auxquels nous tenons tant...Je possède le livre "Paroles de Poilus"  en collection "soleilprod"...Bien amicalement...G.L.
De tout coeur avec le souvenir de ton cher papa !Toutes les guerres sont ignobles mais "on vend" la guerre aux jeunes les plus loyaux et idéalistes en leur demandant un patriotisme dévoué ... et pour un manquement minime leur hiérarchie en a fusillé certains ...Je pense aussi aux gueules cassées. Tellement dur de survivre avec des blessures morales, traumatisantes mais en plus, lorsque son visage est dénaturé à en effrayer femmes et enfants ... Que de vies gâchées pendant les guerres et après guerres ...

Je pense qu'on leur doit plus que l'hommage du 11 novembre. C'est pourquoi je m'éveille à leur mémoire par une carte ancienne ou un livre ...Voir et revoir : "le Pantalon" téléfilm de France 2 ou "Capitaine Conan" ou "un long dimanche de fiançaille" de Jeunet ...

Encore merci GislaureSi tu n'as pas de blog, je te laisse volontiers une page pour abriter un article de tes souvenirs d' "enfant de poilu ...", si tu veux rendre hommage à ton papa ...Avec plaisir, je t'ouvre la porte .Réfléchis !Tendres Bises

Gislaure 13/10/2008 09:27

Hello ! Bien sûr que j'ai toujours été fière de mon père  et que je le suis de plus en plus à la limite, surtout lorsque je vois les films d'archives à la télé !  Je me dis à chaque fois :"si ça se trouve , il est là dans cette lucarne"...C'est un rescapé de cette guerre immonde, comme toutes le guerres, mais lui, comme ceux de sa génération, étaient persuadé que ce serait la dernière...Hélà ! maintenant , et pratiquement 100 ans après, la guerre sévit partout dans le monde et ça ne profite qu'aux marchands de canons...Ce dont je me souviens aussi c'est que mon père me parlait souvent que son meilleur copain du front était un sénégalais qui mesurait presque 2 m...et c'est à lui qu'il avait confié sa montre en garde pendant son séjour à l'hôpital et qu'il la lui avait rendue lorsqu' ils se sont retrouvés en 1ères lignes...ça je l'ai toujours retenu...Et malheureusement , nous nous sommes fait cambrioler en 1999 (jour des 1ères élections européennes) et on nous a emporté tous ses petits trésors que je gardais précieusement, y compris médailles de travail de mes parents etc...Il y en a qui font argent de tout...même de nos souvenirs personnels auxquels nous tenons tant...Je possède le livre "Paroles de Poilus"  en collection "soleilprod"...Bien amicalement...G.L.

Gislaure 12/10/2008 23:17

Petite erreur de ma part j'ai oublié de mettre de la couleur à la police de mon commentaire précédent !  Il vous suffira de surligner et ça se lit en noir facilement...mille excuses et amitiés d'une passante qui visite aussi Tibrikot que j'aime beaucoup pour son humour...

Gislaure 12/10/2008 23:12

Mon père était un de ces anciens poilus ! Il a été décoré de la croix de guerre pour avoir sauvé 3 de ses camarades enfouis dans un trou d'obus en étant blessé lui-même...Envoyé à l'hôpital, et dès sa sortie de convalescence, renvoyé au front ! Fis de payasan, il a été mobilisé dès la déclaration de la guerre ...Il avait tout juste 18 ans, et a passé 4 années au front  + 1 an en occupation en Allemagne...J'oubliais, pendant son hospitalisation, il est noté sur son livret militaire que je possède : "pendant son hospitalisation le soldat F.L. ne touchera pas de solde"...Voilà...Et rien de plus, sinon un joli certificat de Bonne Conduite à la fin des hostilités...En fait, j'ai découvert tout cela très tard, car lorque j'étais enfant (je suis née en 1932), je n'ai pas de souvenir qu'il en parlait , ou alors si, quand il se rencontrait avec un de mes oncles, son beau-frère, qui, lui est revenu aveugle et gazé à 100 % et qu'à l'annonce de la déclaration de la guerre 39/45, il est tombé terrassé par une crise cardiaque en entendant cela à la radio...Il avait 2 fils , dont l'un a été prisonnier pendant cette 2ème guerre !  Quelle saloperie la GUERRE !

DADA 13/10/2008 08:36



"Mon père ce héros!"

à cet époque des héros ordinaire il y en a eu par milliers.
Soyez fier de votre père, il a été héros mais considéré comme un pauvre gars bon à utiliser pour combattre.
Ce qui est choquant aujourd'hui était ordinaire hier.
Je remets votre texte pour que tout le monde en profite.
Merci Gislaure
"Mon père était un de ces anciens poilus ! Il a été décoré de la croix de guerre pour avoir sauvé 3 de ses
camarades enfouis dans un trou d'obus en étant blessé lui-même...Envoyé à l'hôpital, et dès sa sortie de convalescence, renvoyé au front ! Fis de payasan, il a été mobilisé dès la déclaration de la
guerre ...Il avait tout juste 18 ans, et a passé 4 années au front  + 1 an en occupation en Allemagne...J'oubliais, pendant son hospitalisation, il est noté sur son livret militaire que je
possède : "pendant son hospitalisation le soldat F.L. ne touchera pas de solde"...Voilà...Et rien de plus, sinon un joli certificat de Bonne Conduite à la fin des hostilités...En fait, j'ai
découvert tout cela très tard, car lorque j'étais enfant (je suis née en 1932), je n'ai pas de souvenir qu'il en parlait , ou alors si, quand il se rencontrait avec un de mes oncles, son
beau-frère, qui, lui est revenu aveugle et gazé à 100 % et qu'à l'annonce de la déclaration de la guerre 39/45, il est tombé terrassé par une crise cardiaque en entendant cela à la radio...Il avait
2 fils , dont l'un a été prisonnier pendant cette 2ème guerre !  Quelle saloperie la GUERRE !"
Gislaure


Guillaume 04/10/2008 21:23

Quand les sodats seront troubadour... Quand les hommes vivront d'amour... Nous seront mort mon frère"Cordiamicalement

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents