Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACKIMBO GULP !

ACKIMBO GULP !

Humeur & stupeur sans torpeur. Ce blog est le lien ombilical quotidien d'avec mes Très Chers Amis. Thanks so much for taking time out of your day to stop by my little space !


Histoire de Coeur

Publié par DADA sur 2 Mars 2009, 09:05am

Catégories : #Humanité

Il y a leur Site  où tout est transparence voir ICI :
Les Restos du Coeur se sont inscrits dans notre paysage comme l'oeuvre caritative indispensable. Malheureusement, dans notre société, elle ne risque pas la crise par rapport à la demande mais elle peut la connaître par manque d'offre.
De nombreuses initiatives se sont créées pour faire perdurer cette magnifique initiative née dans le coeur d'un humoriste humaniste. Notre Coluche, par ces squetches, regardait déjà le quidam, le beauf, le pauvre, le con, le méchant, le politique et tous les autres. Coluche n'a pas fermé les yeux à la misère, n'a pas tourné le dos. Il a fait mieux, il a bousculé une société passive et presque indifférente à la pauvreté de bien, de corps et d'âme. Mais elle même était déjà pauvre d'esprit. A l'époque, il semblait "normale" que seuls le secours catholique et le secours populaire suffisent à nourrir leurs pauvres. Ils n'étaient pas ceux de la société mais ceux des associations qui légitimaient leur fonction d'assistanat.
Mais la pauvreté ne se résume pas à : l'assisatanat, le désoeuvrement, le manque de volonté, la paresse, la dépression et j'en passe.
Si les résultats de la pauvreté n'étaient que dues à ces causes des solutions auraient été trouvées.
Je pense que nous vivons dans une société à plusieurs vitesses. Et les pauvres sont toujours dans les starters, n'ont pas eu plus d'énergie ou de moyen pour se relever. Les restos du coeur sont une aide ponctuelle et saisonnière. La pauvreté se vit au quotidien. Pourquoi blâmer ces personnes d'accepter la main tendue ? De prime à bord, cela doit être pas si aisé de faire la queue pour un sac offert même humblement. Je suis certaine que beaucoup d'entre eux, râgent de ne pouvoir offrir à leur famille ces provisions. C'est une histoire d'estime de soi ...
Cette année, même si l'on ne peut offrir un billet ou un chèque à l'association, il y a d'autres moyens, indirectement. Cette semaine, j'ai acheté quelques produits à Monoprix, en promotion et dont la promotion profitait aux restos du coeur et à moi également. Par exemple, un lot de 2 paquets de protections féminines (plus que nécessaire, n'est-il pas) d'une grande marque, à un prix inférieur à deux paquets achetés "hors-lots". Aussi, j'apprends que 50 cts seront reversés aux restos, alors que je fais l'économie de 50 cts également ... et pour d'autres produits, la même incidence ...
Il me semble que Carrefour, Nespresso rendent le même service ... alors, soyons vigilants à rendre service. Tout le monde y gagne, et la crise frappe moins les restos du coeur et leurs protégés.


N.B. :
Ne pas oublié demain l'émission sur France 5 pour ceux qui ont  :
Le programme de France 5
Programme France 5

20:35Sourds et malentendusCulture-Infos (1h10)


Sourds et malentendus

Culture Infos01234 (2 votes)

Sourds et malentendus
  • Genre : Documentaire
  • Date de sortie : 2009
  • Durée : 1h11
  • Tous publics

Résumé :

Pour les sourds, les barrières de communication avec le monde entendant créent de grandes frustrations. C'est la raison pour laquelle Sandrine, sourde de naissance, a choisi de raconter son histoire avec la volonté de faire partager sa vision du monde. En suivant son parcours, de la naissance à l'âge adulte, ce document montre que rien n'est facile pour les sourds : le regard des autres, la scolarité, les apprentissages, la rééducation, la socialisation. Enfant, tout conduisait Sandrine à vouloir corriger son handicap, à faire en sorte qu'elle se rapproche de la norme : entendre et parler.

Casting :






Commenter cet article

tibrikot 05/03/2009 22:00

ce qui est dommage c'est qu'il y en a qui "ont plein" et des "qui n'ont rien". J'ai vu la fin d'un reportage hier sur des petits retraités qui faisaient ... les poubelles pour manger ! Mais dans quel monde on vit !!!!!

DADA 21/03/2009 12:52



Tout est dit !
Tu as malheureusement raison ...
On deviendrait  ... "révolutionnaire" ...



Coralie 05/03/2009 00:24

Tout a fait d'accord! Et je prefere largement epauler par petites touches, souvent de grandes marques que de debourses un cheque une fois par an. En petit dose, on gere mieux son budget et on aide plus regulierement!

DADA 21/03/2009 12:54



Je crois que c'est ainsi que se joue la solidarité. Que les grandes marques jouent aussi le jeu. L'humanité se vit ainsi ...



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents