L'APOCALYPSE - L'évènement télé - l'évènement Historique

Bluffant par la nature même de ce documentaire de la deuxième guerre mondiale de 39-45 dont le site est   ICI.
C'est le programme le plus saisissant vu depuis quelques années. 
Ce n'est pas habituel et c'est extrêmement magique et émotionnellement troublant.
Deux épisodes diffusés le mardi soir depuis ce 8 septembre sur France 2.

Pour éclairer ce jugement, voici l'histoire de la construction de ce documentaire. C'est tousimplement un patchwork filmographique géant des films amateurs et réels de cette triste période historique. C'est un long travail laborieux de trouver ces milliers de films, de les réparer, de les visionner, de les situer chronologiquement et ensuite de les assembler pour constituer le récit parallèle aux évènements de l'époque. D'ailleurs Hitler et ses monstrueux acolytes ont beaucoup aimé se faire filmer ainsi que leurs oeuvres du 3° Reich.
La voix du narateur est celle de Mathieu Kassovitz. Et les deux premiers épisodes m'ont déjà glacé par leur précision. Je comprends enfin, grâce aux détails donnés pourquoi l'Angleterre a eu des réactions assez virulentes face à la France lors de l'année 40. Le jeu des chaises musicales au gouvernement français éclaire pour une meilleure compréhension cette situation politique bancale de l'instant. Et à ce triste jeu d'échec, le général Pétain (84 ans alors !)  a été "choisi" à défaut de mieux pour temporiser plutôt que pour gouverner. 
C'est une oeuvre extrêmement importante à suivre et a léguer en héritage.
J'ai hâte de suivre les n°3 et 4 de ce mardi 15 septembre. Il y a jusqu'à 6 documentaires de 1 heure chacune. 





APOCALYPSE (3 DVD)

Une série de Jean-Louis Guillaud, Henri de Turenne, Daniel Costelle et Isabelle Clarke.


Pour la première fois en HD et en couleurs (archives colorisées ou en couleurs d’origine), la série APOCALYPSE porte un regard du XXIème siècle sur la guerre de 1939-1945, la plus dévastatrice de tous les temps. Elle raconte de manière très humaine, l’immensité du conflit avec les destins de ceux qui l’ont vécu : les soldats sur les champs de bataille. De ceux qui l’ont subi : les populations civiles affamées, bombardées, massacrées.

De ceux qui l’ont conduit : les dirigeants politiques et militaires des deux bords, alliés et ennemis. Avec des images souvent inconnues, cette série ouvre, pour vous, le grand livre du courage et de la peur. France 2 diffusera ce programme en prime time en 2009.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Mirabelle 03/10/2009 22:30


C'est pas du tout le même genre que DH qui passe sur une chaîne concurrente.
J'ai suivi de loin mais les passages que j'ai vus avec attention m'ont aussi glacé le sang. Je suis contente de ne pas avoir connu cette époque.
Même si parfois, les tyrans des temps modernes ne sont guère mieux que leur odieux ancètres.


DADA 05/10/2009 07:55



Je dois avouer que je n'ai pu m'empêcher de porter les mains à la bouche pour étouffer un cri d'horreur. Il ne faut pas s'habituer à ces images d'horreur ! Comme à l'époque ces malheureuses
victimes étaient "oubliées" ou lâchement abandonnées pour faire plaisir à leurs bourreaux, j'ai toujours une pensée forte. Et surtout ! Je n'accepte pas ceux qui sont "révisionnistes". Avec tous
ces documents réels on ne peut bafouer la mort injustifiée de ces millions  d'hommes, de femmes, d'enfants. Leur mémoire ne doit pas être souillée.
Mais il y avait une très belle construction historique du début de cette guerre à la fin. Dès que je peux, je m'offre le DVD.



Gislaure 12/09/2009 10:31

Comme tu peux le penser chère DADA, nous n'avons pas raté cette première car compte tenu de notre âge, certaines images que nous avons vécues nous-mêmes nous rappellent notre enfance  étants nés en 1932 et 33 tous les deux...Nous apprenons aussi des choses sur le plan politique car nos parents n'en parlaient pas spécialement..Personnellement j'ai vécu l'exode à partir du 15 juin 1940, et en vélo avec mes parents, direction St  Yorre, ou mon père qui avait vécu la guerre de 14/18 dans les tranchées pendant 4 ans, de 18 à 22 ans, n'avait pas été mobilisé, mais affecté spécial pour rallier une usine du groupe St Gobain, que nous n'avons jamais atteinte  étant arrêtés par l'armée française à Briare, où elle s'apprêtait à faire sauter le Pont-Canal...Heureusement pas mis à exécution car l'armée allemande était déjà sur les lieux...C'était le jour de mes 8 ans...Une histoire de ma vie d'enfant qui est toujours restée dans ma mémoire...inoubliable...Bisous de ce samedi 12 septembre dans les Hauts-de-Seine...@ bientôt...

DADA 12/09/2009 23:22



J'imagine bien les "souvenirs" que cela peut laisser. En espérant ne plus en connaître au moins en Europe ... Je désespère qu'un jour, aucun pays ne connaisse de guerre ...
Malheureusement.
Je t'embrasse et merci de ton témoignage.



Cedistic © 2014 -  Hébergé par Overblog